Littérature générale



  • La mariée rouge
    2015 - Editions Omnibus, collection Bibliomnibus, texte original enrichi de six nouvelles et d'une postface.1979 - Éditions Jean Goujon - Engrenage 1
    1983 - Oswald - Le Miroir obscur 70
    1985 - Eurédif - Playboy 44 Romans policiers
    1986 - Jean Picollec - Bibliothèque celtique
    1989 - Librairie générale française - Livre de poche 6586
    1995 - in Toutes les couleurs du noir - Denoël - Sueurs froides
    2002 - Les Éditions de la Chapelle - 11
    "La Mariée rouge" figure dans "Le Guide des 100 polars incontournables", ouvrage d'Hélène Amalric paru en mai 2008, en collection Librio.
  • La chasse au merle
    1979 - Éditions Jean Goujon - Engrenage 10
    1984 - Gallimard - Carré noir 533
    2002 - Les Éditions de la Chapelle - 2
    2009 - Libra Diffusio
  • Quai de la fosse
    1981 - Éditions Fleuve noir - Engrenage 34
    1981 - Edito-Service S.A. - Les Classiques du Crime
    1991 - Fleuve noir - Crime Fleuve noir 15
    2002 - Les Éditions de la Chapelle - 4
    Prix du Suspense 1982
  • Marée basse
    1983 - Éditions Fleuve noir - Engrenage 61
    1991 - Fleuve noir - Crime Fleuve noir 8
    2004 - Les Éditions de la Chapelle - 10
  • Toilette des morts
    1983 - Éditions Fleuve noir - Engrenage 74
    1992 - Fleuve noir - Crime Fleuve noir 21
  • Le crime du syndicat
    1984 - Denoël - Sueurs froides
    1995 - in Toutes les couleurs du noir - Denoël - Sueurs froides
    2003 - Les Éditions de La Chapelle - 5
  • Histoire d'ombres
    1986 - Denoël - Sueurs froides
    1991 - Libraire générale française - Livre de poche 6942
    1995 - in Toutes les couleurs du noir - Denoël - Sueurs froides
    2004 - Les Éditions de la Chapelle - 11
  • L'adieu aux Îles
    1986 - Mazarine
    1999 - Gallimard - Folio 3151
    Pour cet ouvrage, Bernard Pivot a reçu dans son émission "Apostrophes" du 1er août 1986, Hervé Jaouen.
    Prix des Bretons de Paris 1986
  • Les chiens du sud
    1987 - Denoël - Sueurs froides
    1995 - in Toutes les couleurs du noir - Denoël - Sueurs froides
    2003 - Les Éditions de la Chapelle - 6
  • Connemara queen
    1990 - Denoël - Sueurs froides
    1993 - Gallimard - Folio 2483
    1999 - Gallimard - Folio policier 51
  • Hôpital souterrain
    1990 - Denoël
    1991 - France-Loisirs
    1992 - Gallimard - Folio 2424
    2000 - Gallimard - Folio Policier 137
    Grand Prix de Littérature policière 1990
  • Flora des embruns
    1991 - Denoël
    1995 - in Toutes les couleurs du noir - Denoël - Sueurs froides
    2003 - Les Éditions de La Chapelle – 8
    2012 – Presses de la Cité
    2012 – A été publié en e-book
  • Toutes les couleurs du noir
    1995 - Denoël - Sueurs froides
    Cet ouvrage rassemble cinq des "romans noirs" d'Hervé Jaouen : La mariée rouge, Le Crime du syndicat, Histoire d'ombres, Les Chiens du Sud, Flora des Embruns.
  • Le fossé
    1995 - Denoël - Sueurs froides
    2003 - Les Éditions de la Chapelle – 7
    2012 – Presses de la Cité
    2012 A été publié en e-book
  • Que ma terre demeure
    2001 - Presses de la Cité - Romans Terres de France
    2001 - France Loisirs
    2002 - Le Grand Livre du Mois
    2003 - Presses de la Cité - Pocket 11496
    2007 - Libra Diffusio
    2011 – A été publié en e-book
    Ce roman est inscrit au catalogue de l'édition adaptée de la Bibliothèque Sonore de VITRÉ (35)
    Prix Bretagne 2002
    Prix du Pays de Caulnes 2008
  • L'adieu au connemara
    2003 - Presses de la Cité - Sud lointain
    2003 - Le Grand Livre du Mois
    2005 - Presses de la Cité - Pocket 12069
    2008 - Libra Diffusio
  • Au-dessous du calvaire
    2005 - Presses de la Cité - Terres de France
    2005 - Le Grand Livre du mois
    2005 - Editions VDB (gros caractères)
    2007 - Pocket - n° 12967
  • L'argent de la quête
    2006 - Après la lune - La maîtresse en maillot de bain
    Site de l'éditeur : http://apreslalune.free/fr
  • Les moulins de Yalikavak
    2006 - Payot-Rivages/Noir n° 617
    Ce livre a déjà paru en 1993, sous le titre "Ouragan sur les Grèbes", aux Editions Denoël
  • Le testament des McGovern
    2006 - Presses de la Cité
    2006 - Le Grand Livre du Mois
    2006 - Éditions VDB
    2009 - Éditions Pocket
    Prix des Grands espaces 2007
  • Les filles de Roz-Kelenn
    2007 - Éditions Presses de la Cité
    2007 - Le Grand Livre du Mois
    2008 - Éditions VDB
    2008 - France Loisirs
    2010 – Pocket
    2011 – A été publié en e-book
  • Ceux de Ker-Askol
    2009 - Presses de la Cité
    2009 - Le Grand Livre du Mois
    2009 - A été édité en e-book
    2010 – Éditions VDB
    2011 - Pocket
    Prix 2010 du Roman de la ville de Carhaix
  • Les soeurs Gwenan
    2010 - Presses de la Cité
    2010 – Le Grand Livre du Mois
    2010 – A été édité en e-book
    2011 – Éditions VDB
    2011 – CdLéditions – 2 CD MP3
    2011 – France Loisirs
    Prix du Roman Populaire
  • Petites trahisons et grands malendendus
    Editions Diabase
    Sélectionné dans le dernier carré pour le prix Goncourt de la nouvelle 2009, qu'il n'a pas eu, à la grande déception des lecteurs et admirateurs de Hervé Jaouen
  • Ceux de Menglazeg
    Presses de la Cité
    2011 – Presses de la Cité
    2011 – Le Grand Livre du mois
    2011 – A été publié en e-book
    2011 – Éditions VDB
    2012 – France Loisirs
    2013 – Pocket
  • Dans l’oeil du schizo
    Presses de la Cité
    Gendre idéal, diplômé Sup de Co, marié, deux enfants, ayant lamentablement échoué dans les affaires, cherche carabine de gros calibre pour liquider les bêtes féroces qui en veulent à sa peau.
    Contact : Jean-Lue Gouézec, Unité pour malades difficiles, hôpital psychiatrique, Plourederien, Morbihan.
    A été publié en e-book
    2013 - Éditions VDB
  • Gwaz-Ru
    Presses de la Cité
    GWAZ-RU est le cinquième volume de la saga des Scouarnec-Gwenan ( Les Filles de Roz-Kelenn, Ceux de Ker-Askol, Les Sœurs Gwenan, Ceux de Menglazeg), et sera suivi d'un sixième, Eux autres, de Goarem-Treuz (titre provisoire).
    Roman de formation, ou d'apprentissage, il met en scène un personnage représentatif de son époque, le journalier agricole qui va chercher en ville de meilleures conditions de vie.
    Nicolas Scouarnec se distingue de ses pairs par un refus de toute autorité, mais son obstination est brute, en quelque sorte innée, qui ne s'appuie sur aucune réflexion. Au contact d'un jeune professeur de philosophie qu'il rencontre à Quimper, son esprit critique va s'affûter aux dépens de l'Eglise, de l'Armée, des possédants, du Parti communiste et du nationalisme breton.
    C'est en observateur désabusé qu'il va traverser les dernières années de l'Entre-deux-guerres, vivre l'Occupation et la Libération, tout en gardant au moins un pied sur terre, grâce à sa femme, sorte de directeur de conscience sans en avoir l'air, emplie d'indulgence, sinon d'admiration, à l'égard de ses actes excessifs. L'amour, n'est-ce pas aimer les défauts de l'autre ?...
    Tout autant que l'itinéraire d'un homme, Gwaz-Ru est l'histoire d'un couple emblématique de ce temps-là : deux campagnards qui ont rejoint les rangs du prolétariat urbain, s'aiment et se marient, soudés dans leur désir de réussir. Et si réussite il y a, la femme y est souvent pour beaucoup, malgré son effacement apparent.
    Comme les ouvrages précédents, Gwaz-Ru est émaillé de bretonnismes qui donnent tout leur sel aux dialogues. Universel par son thème (l'exode rural), le livre affirme sa qualité de roman breton. L'auteur, quant à lui, revendique une inspiration qu'il doit à une "double enfance", à la fois dans les champs de ses oncles paysans et dans les rues d'un quartier ouvrier de Quimper.
  • EUX AUTRES DE GOAREM-TREUZ
    PRESSES DE LA CITE
    Gwaz-Ru et Tréphine ont eu sept enfants, nés avant-guerre et pendant la guerre. Nicolas, Angèle, Monique, Maurice, Julienne, Irène, Etienne : durant la seconde moitié du xxème siècle, ce sont sept destinées très différentes où l'ordinaire se mêle à l'imprévu et le pitoyable au tragique, alors que le progrès bouleverse le mode de vie d'une exploitation agricole qui finira par disparaître dans le paysage urbain.
  • LE VICOMTE AUX PIEDS NUS
    PRESSES DE LA CITE
    Soit, en son manoir hypothéqué, une comtesse bigoudène, Hortense de Penarbily, jolie veuve désargentée mais grandement pourvue de fantaisie. Soit son fils, le vicomte Gonzague, flambeur et coureur de jupons. En délicatesse avec la justice, il doit s'enfuir aux Etats-Unis. Miraculeux hasard : à bord du paquebot, il assiste à une projection des premiers films Lumière. L'invention promet des recettes mirifiques, le fils persuade sa mère de venir chercher fortune en Amérique. Pour commencer, ils tournent la manivelle au Canada, projettent des films Lumière, des Méliès. Et s'enchaînent les aventures extraordinaires, drolatiques et trépidantes d'inattendus pionniers du septième art en quête de dollars. Et d'amour ! La comtesse refleurira et le vicomte restera fidèle à lui-même, le gaillard, d'un bout à l'autre de cette comédie jubilatoire. Dans ce film - pardon, dans ce roman d'aventures -, les seconds rôles sont aussi impayables que les stars. Archevêques québécois, tenanciers de theaters, une soliste de chorale, un brasseur de bière italo-irlandais, une fleur de Louisiane délicieusement effeuillée, escrocs, gangsters et malfrats de tous acabits se succèdent en scène au rythme haletant de multiples péripéties. Madame la comtesse dirait : Le lecteur est sûr de ne s'ennuyer point quand l'auteur s'est moult diverti. Monsieur le vicomte traduirait : Pas de mouron à se faire, on se bidonne comme des bossus. Avec bonheur, sourire en coin, Hervé Jaouen alterne les procédés narratifs pour mieux accentuer le contraste entre la mêre et le fils. Elle veut gagner de l'argent pour sauver son manoir de la ruine, il est du genre à remettre en jeu ses gains sur un seul coup de dés. Pourtant, c'est ensemble qu'ils vont entrer dans l'histoire des vues animées, jusqu'à ce que le vicomte brise la férule maternelle et vole de ses propres ailes d'Icare papillonnant. Rêveur passionné, indécrottable optimiste et mégalomane heureux, Gonzague de Penarbily finira par se prendre pour un réalisateur de génie, à la veille de la Grande Guerre. Puisqu'il faut bien apprendre le métier, il donnera d'abord dans le court-métrage polisson. Le chef-d'oeuvre qu'il concocte attendra... qu'une tempête se lève sur les côtes bigoudènes. Rideau ? Pas encore. Rappels ! Le vicomte s'incline sous les bravos.



Littérature générale
Littérature jeunesse
Voyage et beaux livres
Traductions par Hervé Jaouen


DERNIERES PARUTIONS



LE VICOMTE AUX PIEDS NUS
PRESSES DE LA CITE
02/03/2017

CARNETS IRLANDAIS
Editions OUEST-FRANCE
24/04/2015

EUX AUTRES DE GOAREM-TREUZ
PRESSES DE LA CITE
02/10/2014



 Site officiel d'Hervé Jaouen
Biographie | Bibliographie | Filmographie | Ecrits divers | Actualité | Liens privilégiés | Mentions légales | Contact

© Blue Ouest 2006-2013