Le bois bleu

00/00/0000
1996 - Éditions Ouest-France

Résumé

Le peintre peint, l'écrivain dépeint. Tous deux partent du concret. L'un s'appuie sur ses pinceaux et ses couleurs, l'autre sur l'alphabet et sa machine à écrire. Mais tous deux ont le regard fixé sur le même but : exprimer leurs impressions et leurs émotions. Peinture et écriture sont sœurs, la première étant l'aînée de la seconde : les couleurs ont précédé les mots, et les mots ne peuvent se passer de couleurs.
"Échangeons nos spiritualités", propose Hervé Jaouen à Bernard Louviot. Et ces deux amoureux de leur pays de se poser cette question : quelles sont les couleurs de la Bretagne ?
Le peintre et l'écrivain cherchent et trouvent : la Bretagne est un vitrail polychrome devant lequel ils se prosternent tandis que le Malin ne cesse de jouer avec les boutons de la lumière.
La lumière, voilà le fil que déroulent ensemble l'aquarelliste et le romancier : avec eux la couleur a du verbe et le verbe ses couleurs. Les couleurs de la Bretagne. Insaisissables, prétendent-ils. A contempler et à lire ce que leur palette a produit, qui les croirait ?

Extrait

Le blanc mène au bleu : logique, ce sont les deux couleurs étendards de la Vierge Marie. Innombrables sont les chapelles et les églises qui lui sont vouées, quand elles ne le sont pas à sa mère, sainte Anne. Travaux pratiques : décliner Notre-Dame et compléter des noms de lieux... La liste remplirait des pages et des pages, et un peintre qui déciderait de dédier son talent à tous les abris que la mère et la fille protègent y passerait sa vie, probablement. Ma chapelle s'appelle Notre-Dame de Kerdevot. Ici, du bon côté du ruisseau où j'ai construit ma maison, la Vierge apparut et arrêta la peste qui sévissait à Elliant. Ne franchis pas le ruisseau, la Bête ! Le bleu et le blanc ont fait reculer la peste noire. L'agnostique est heureux de se savoir sous la protection de la fille de la bonne mère des Bretons.
Y a-t-il un bleu Marie ? Oui, j'en suis persuadé. Bleu clair. Bleu lumineux. Bleu éden. Bleu idylle. Bleu ciel ? Ah ! cela est une autre histoire. En Bretagne, le bleu a de quoi rendre fou le plus équilibré des artistes. Chacun sait que le bleu-lumière n'est qu'illusion : l'épaisseur de l'air incolore produit cet effet qu'on a appelé "bleu", par convention. Alors, pourquoi est-il aussi variable ? Une question d'éclairage. A la seule vue des ciels occidentaux qu'ils soient irlandais ou bretons, les gens du cinématographe s'arrachent les cheveux en levant les yeux au ciel.

Critiques




DERNIERES PARUTIONS



L'AMOUR DANS LES SIXTIES
DIABASE
16/10/2018

SAINTE ZELIE DE LA PALUD
PRESSES DE LA CITE
01/03/2018

QUELLE VIE DE CHIEN
Skol Vreizh
20/11/2017



 Site officiel d'Hervé Jaouen
Biographie | Bibliographie | Filmographie | Ecrits divers | Actualité | Liens privilégiés | Mentions légales | Contact

© Blue Ouest 2006-2013