Le voleur de jeans

00/00/0000
1983 - Fleuve Noir - Spécial-Police 1806

Résumé

Une vie de flic, c'est une vie de chien quand on est un poulet label rouge grillé par l'ancien régime. En attendant le 10 mai 81, on revient au pays, à Bénodet, réveillonner chez une vieille copine qui, le soir même, perd son jeans Et la vie...
Alors, c'est à travers de lunettes noires qu'on regarde la mer et les îles Glénan, et les petits bateaux chargés de hasch, qui se jettent à la côte.
Quand soudain, parmi les grêlons, on rencontre du plomb de gros calibre, on se dit que tout est pourri.

Extrait

Ils se rendirent directement à la chapelle.
L'histoire n'avait jamais passionné Gabéric. En la matière, il préférait les questions aux réponses, et la question qu'il se posait toujours, dans ce pays, était celle-ci : avec quels moyens, pour quelles raisons, par quels miracles, avait-on construit d'aussi belles chapelles dans un pays dénudé, à l'écart des bourgs, exposées aux rafales de vent et de sable ? Agnostique, Gabéric était néanmoins ébloui par le magnétisme de ces pierres rongées par un lichen verdâtre, corrodées par les embruns, brûlées par le vent.
Magnifique entre toutes, la chapelle de Trévennec méritait bien son titre : cathédrale des palus.
A l'horizon, les nuées et l'océan se confondaient dans un même gris lumineux. En se jetant à la côte, les rouleaux se transformaient en longues barres blanches qui, des dunes, semblaient immobiles. Encadrée par trois maisons basses dont l'enduit était lépreux de sel et d'eau, la chapelle se détachait, prieur à genoux, devant les éléments premiers. Autour du minuscule cimetière dont les tombes flanquaient la chapelle sur trois côtés, des cyprès noirs, en ombrelles tronquées par les coups de sabre des tempêtes d'ouest, figuraient des veuves en procession qui veillaient les derniers instants du poilu du monument aux Morts de 14-18, porte-drapeau pliant la jambe, touché à mort, les mains crispées, la gueule ouverte sur un cri : Pro Patria, inscrit en lettres d'or dans le granit du socle.
- C'est pas gai, dit Caroline sans aucune ironie.

Critiques

- La couverture du roman Le Voleur de jeans (...) s'orne de deux mains posées sur un short en jean effrangé d'où s'échappe l'amorce de cuisses bronzées. Le livre est signé Michael Ennis. Cette photo aguicheuse peut inciter le lecteur à songer à un sex-polar anglo-américain. Le résumé mentionne Bénodet, les Glénan et le spleen d'un flic de gauche à la fin des années Giscard !
Jean-Yves RUAUX - Écrire en Bretagne - Roman policier en Armorique

- Il semblerait qu'il s'agisse d'un roman d'Hervé Jaouen. S'il n'a pas marqué son auteur, ce roman reste excellent.
Claude LE NOCHER




DERNIERES PARUTIONS



SAINTE ZELIE DE LA PALUD
PRESSES DE LA CITE
01/03/2018

QUELLE VIE DE CHIEN
Skol Vreizh
20/11/2017

LE VICOMTE AUX PIEDS NUS
PRESSES DE LA CITE
02/03/2017



 Site officiel d'Hervé Jaouen
Biographie | Bibliographie | Filmographie | Ecrits divers | Actualité | Liens privilégiés | Mentions légales | Contact

© Blue Ouest 2006-2013