Toutes les couleurs du noir

00/00/0000
1995 - Denoël - Sueurs froides

Résumé

Une noce bretonne, de jeunes desperados lancés dans une virée destroy, un banquier amateur de chasse qui, rêvant d'un Ordre nouveau, joue les shérifs... et une explosion de violence au point de rencontre de ces trois trajectoires...
Une petite banque de province, une dérisoire histoire de papier toilette, un cadre supérieur manipulé par ses propres chefs pour provoquer la déconfiture d'un syndicat encombrant...
Un hôtel au bord du Doubs, une femme fatale, de tranquilles pêcheurs au fouet qui prennent la mouche...
Présentés par Michel Lebrun, cinq romans (La Mariée rouge, Le Crime du syndicat, Histoire d'ombres, Les Chiens du Sud, Flora des Embruns) qui déclinent tous les couleurs du noir. Une occasion d'apercevoir sous l'apparente diversité d'inspiration et de style d'Hervé Jaouen les constantes d'une œuvre en passe de devenir une nouvelle Comédie humaine : un regard qui transforme le fait divers en symbole sociologique, u art subtil de la construction, un sens aigu du suspense et, surtout, une grande tendresse pour l'espèce humaine. Ou, comme le dit Michel Lebrun "la symbiose - plus étroite que certains rétrogrades ne l'imaginent - entre roman policier et Littérature (notez la majuscule)".

Extrait

Voir les "fiches" des romans repris dans cet opus.

Critiques

- ... Il est aussi sorti chez Denoël une compilation avec des titres parmi les meilleurs. Cette compilation s'appelle Toutes les couleurs du noir et a le très grand mérite de montrer une grande partie de la palette de Jaouen.
Patrick TUDAL

- L'entêtement apparent d'Hervé Jaouen à échapper aux étiquettes aura eu une double et contradictoire conséquence : une authentique liberté d'inspiration, très protéiforme, mais aussi le risque, sans cesse effleurant, d'une distance frisant l'oubli dans le genre même qui l'a lancé - le roman noir. Le volume que rassemble la collection Sueurs Froides fait donc utilement phosphater la mémoire. "La Mariée rouge", "Le Crime du syndicat", "Histoire d'ombres", "Les Chiens du Sud" et, dans une moindre mesure, le très naturaliste "Flora des embruns", publiés entre 1979 et 1991, constituent de parfaites réussites dans des genres très différents. Jaouen, longtemps employé de banque, a commencé sa carrière avec l'un des livres les plus violents (voire insoutenables) de la "deuxième vague" du néo-polar des années 80 : "La Mariée rouge", récit à trois voix d'un fait divers sanglant des environs de Quimper, qui avait inauguré la collection Engrenage. Quinze ans plus tard, ce roman, classique - à juste titre - du noir hexagonal, provoque toujours les mêmes secousses telluriques. Jaouen, qui publiera aussi à la Série Noire, s'est ensuite un peu calmé, sans pour autant perdre sa manière et son sens de l'intrigue. La plage mérite donc amplement ce joli pavé.
Brune GENDRE - Les Inrockuptibles - N° 19 - 26/07/1995

- Pour la quatrième année consécutive, Jacques Chambon, responsable du polar et du fantastique chez Denoël, nous propose pour l'été un gros recueil contenant plusieurs romans d'un grand nom du polar français. Après Jean-François Coatmeur, René Reouven et Francis Ryck, c'est au tour d'Hervé Jaouen de connaître cet honneur. Les cinq romans sélectionnés ("La Mariée rouge", "Le Crime du syndicat", "Histoire d'ombres", "Les Chiens du Sud", et "Flora des embruns") reflètent bien l'originalité et le talent de cet auteur attachant, qui, sans faire de bruit, a écrit depuis 1979 l'une des plus belles œuvres du roman noir français.
B. C. - Le Figaro Littéraire - 29/08/1995




DERNIERES PARUTIONS



SAINTE ZELIE DE LA PALUD
PRESSES DE LA CITE
01/03/2018

QUELLE VIE DE CHIEN
Skol Vreizh
20/11/2017

LE VICOMTE AUX PIEDS NUS
PRESSES DE LA CITE
02/03/2017



 Site officiel d'Hervé Jaouen
Biographie | Bibliographie | Filmographie | Ecrits divers | Actualité | Liens privilégiés | Mentions légales | Contact

© Blue Ouest 2006-2013