Hôpital souterrain

Sortie :
Realisateur : Serge Meynard
Durée : 90 mn
Production : France 3

Scénario, adaptation et dialogues : Serge Meynard et Gilles Taurand
Images
:
Musique :
Interprétation :

Résumé

Roz Ven est une petite île bretonne réputée ensorcelée, mais qui attire maintenant les touristes par un curieux musée souterrain. C'est là, qu'en visite avec ses parents, une fillette disparaît. Fugue, rapt, crime ? La police n'écarte aucune hypothèse.
Le couple formé par Pierre et Isabelle Roussel va à la dérive et ne subsiste que grâce à Marine, leur fillette. C'est pour lui faire plaisir que ses parents décident d'aller passer un week-end sur une petite île bretonne. Au débarcadère, Pierre s'étonne de voir son épouse en conversation, apparemment familière, avec un homme. S'agit-il de l'inconnu auquel elle téléphonait en cachette la nuit passée ? Profitant de leur séjour, les Roussel décident d'aller visiter le musée souterrain qui était un hôpital allemand au cours de la dernière guerre. À l'issue de leur visite, Pierre et Isabelle constatent avec effroi la disparition de leur enfant...

Extrait

Critiques

Adapté d'un roman d'Hervé Jaouen, ce thriller, sélectionné à juste titre pour le Festival du film policier de Cognac en 2002, a le mérite de mettre en relief les caractères des protagonistes sans négliger la progression de l'intrigue, jusqu'à son surprenant dénouement.
Marie-Pierre FROMENTIN - Téle 7 Jours

Un thème qui a particulièrement touché l'actrice : La disparition d'un enfant, le calvaire des parents, c'est une des pires choses qui puissent arriver, commente-t-elle. C'est également le plaisir de travailler à nouveau avec Jean-Pierre Lorit, son partenaire au cinéma dans Une affaire de goût, de Bernard Rapp, qui l'a décidée à accepter le rôle. Une complicité qui a permis aux deux acteurs d'interpréter avec justesse cet homme et cette femme rongés par les non-dits, le doute et la peur. Après Une affaire de goût au cinéma, c'est la seconde fois seulement que Florence Thomassin joue dans un thriller psychologique. Un genre qui lui plaît pourtant... L'actrice reconnaît d'ailleurs volontiers se laisser beaucoup guider par ses émotions pour jouer des personnages parfois brusques ou abrupts, comme celui d'Isabelle.
Elsa FOUILLAC - Le Parisien - 22 avril 2002

Un suspense irréprochable dans lequel Jean-Pierre Lorit et Daniel Ceccaldi déploient un jeu ciselé.
D. C. - Télé Z - 13 mars 2006




DERNIERES PARUTIONS



LE VICOMTE AUX PIEDS NUS
PRESSES DE LA CITE
02/03/2017

CARNETS IRLANDAIS
Editions OUEST-FRANCE
24/04/2015

EUX AUTRES DE GOAREM-TREUZ
PRESSES DE LA CITE
02/10/2014



 Site officiel d'Hervé Jaouen
Biographie | Bibliographie | Filmographie | Ecrits divers | Actualité | Liens privilégiés | Mentions légales | Contact

© Blue Ouest 2006-2013